Historique du CAFA

L’idée du CAFA découle de plusieurs constats faits à la Concertation régionale des organismes communautaires de l’Abitibi-Témiscamingue (CROCAT). Premièrement, on identifie un grand besoin de formation chez les groupes membres. On constate également que les travailleurs et bénévoles des organismes communautaires sont très avides de connaissances et qu’ils participent massivement lorsque des formations sont offertes. Par contre, il y a peu de formations en région qui soient adaptées aux réalités et à la philosophie du communautaire. Ce type de formation est offert dans les centres de formation populaires tels que le CFP ou le Centre Saint-Pierre à Montréal, mais il n’y a pas d’équivalent en région. Finalement, les coûts de formation sont souvent trop élevés pour les  groupes.

Le développement et le transfert des connaissances et des valeurs communautaires font partie de la mission même de la CROCAT, mais les ressources de l’organisme sont insuffisantes pour répondre aux besoins. C’est alors que mûrie l’idée de mettre sur pied un centre de formation, géré par les organismes communautaires et qui en porterait les valeurs.

Madame Jacinthe Tessier, alors coordonnatrice à la CROCAT, propose d’effectuer une étude de besoins. Parallèlement à ça, on réunit autour d’une table des représentants de la CROCAT, du REPAT, du CÉGEP en A.-T. et de l’UQAT afin de constituer un comité provisoire. Une demande d’incorporation est faite ainsi que des demandes de financements au SACA et au CLD de Rouyn-Noranda. En 2000, les premières formations sont données grâce à une subvention de 6000$ du CLD. Le CAFA est incorporé en mars 2001.

À la suite du départ de Mme Tessier de la CROC-AT, le CAFA est transféré au REPAT en 2002. En février 2003, une subvention au Fonds de lutte à la pauvreté permet d’embaucher une employée contractuelle. Dans la même année, le CAFA est accrédité par le Ministère de l’Éducation du Québec (MEQ). Finalement, le CAFA prend réellement son envol en 2004 avec le financement du MEQ. Il procède à l’embauche de deux formatrices cumulant plus de 30 ans d’expérience en gestion d’organismes communautaires et d’entreprises d’économie sociale.

Depuis 2004, le CAFA a reçu plus d’une centaine de groupes en formation et en accompagnement dans le domaine du développement organisationnel. Il a produit une étude sur les besoins de formations des organismes communautaires de l’AT en 2012.

Le CAFA est agrémenté par Emploi-Québec à titre d’organisme formateur et est en lien direct avec le Centre St-Pierre de Montréal et des professeurs de l’UQAT qui assurent essentiellement la formation des formatrices.